Notre démarche

Facteur Céleste s'investit chaque jour pour l'autonomie des femmes à travers un artisanat de qualité, basé sur le recyclage des matières. 


Notre principale mission est l’insertion économique de femmes en difficulté (analphabètes, handicapées, en situation précaire), et de manière intrinsèque la reconnaissance par le travail, la sensibilisation au problème des déchets, le métissage culturel…


Dans ce cadre, avec notre partenaire, l'association Les Filles du Facteur, nous avons rassemblé des femmes au Burkina Faso et les avons formées à la technique du crochet pour fabriquer des objets et accessoires de mode à partir de sacs plastiques recyclés, mais aussi à gérer leur structure de façon autonome. Nous achetons à un prix juste les objets qu’elles fabriquent et les encourageons à vendre leurs propres créations de manière indépendante.  


L’atelier est un véritable lieu de vie et de mixité sociale, ethnique et religieuse où les femmes peuvent se réunir et échanger, loin des contraintes familiales, et amener leurs enfants en bas âge. 


Cette activité accessible à toutes et nécessitant peu de moyens matériels permet aux femmes d’occuper une activité créative rémunératrice et gratifiante, leur procurant une autonomie financière. Ces revenus leur permettent un accès aux soins pour elles et leurs familles, ou encore de scolariser leurs enfants dans un pays où l’école est payante.

 



Pourquoi le développement par les femmes ?

 

En termes monétaires, les femmes représentent de fait 80% de l’économie informelle des pays en développement, mais ne bénéficient que d’une part infime de ces revenus, les confrontant à une situation de dépendance.


Permettre l’autonomie des femmes, c’est donc leur donner le pouvoir de choisir et d’être un pilier du changement dans la société. 


L’autonomie financière d’une femme peut avoir un effet multiplicateur bénéfique pour la communauté entière : gestion du foyer, éducation des enfants, entreprenariat, transmission des valeurs culturelles, des connaissances traditionnelles, capacité à se mobiliser et à se regrouper dans le cadre d’initiatives communes, consolidation de la paix… et mener à bien de grands projets.

Pourquoi le sac plastique ? 


Les déchets en plastique gangrènent l’écosystème : pollution des cultures et des eaux, ingestion par les animaux, dégradation du paysage. Il n’existe aujourd’hui aucun système de gestion durable du déchet qu'est le sac plastique : au mieux, il est incinéré avec les ordures ménagères ; au pire, il est abandonné sur la voie publique et dans la nature. 


Notre association partenaire, Les Filles du Facteur, a organisé la collecte de ces sacs en installant des bidons bleus pour les recueillir. 

 


Ne jetez plus vos sacs plastique, donnez-les nous !